Tout sur maelbeek

Le 22 mars à 7h58, il y a deux explosions à quelques secondes d'intervalle dans le hall de départ de l'aéroport de Zaventem. À 9h11, soit 73 minutes plus tard, un kamikaze se fait sauter dans le métro à Maelbeek. Pourquoi le métro bruxellois n'a-t-il pas fermé plus tôt? La VRT essaie de répondre à cette question en proposant une reconstitution minutieuse des événements tragiques du 22 mars.

"Cette expérience nous a profondément marqués", a déclaré le président de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats Patrick Dewael, à l'issue de la visite du hall des départs de Brussels Airport vendredi après-midi. Comme à la station de métro Maelbeek, une gerbe de fleurs a été déposée et une minute de silence a été observée.

La station de métro Maelbeek, fermée depuis les attentats du 22 mars qui avaient touché cette station ainsi que Brussels Airport, sera à nouveau accessible aux voyageurs dès lundi, a indiqué la Stib vendredi à la VRT confirmant une information parue dans l'Echo.

Cinquante-sept victimes des attentats à l'aéroport de Zaventem et à la station de métro Maelbeek à Bruxelles sont toujours hospitalisées, a fait savoir jeudi le cabinet de la ministre de la Santé Maggie De Block dans un communiqué. Les victimes sont soignées dans 19 sites hospitaliers différents.

Les victimes des attentats du 22 mars à Bruxelles et Zaventem peuvent sous certaines conditions solliciter l'aide financière de l'État fédéral via la Commission pour l'aide financière aux victimes d'actes intentionnels de violence, a rappelé le service public fédéral (SPF) Justice.

Le bilan définitif de 32 personnes décédées lors des attentats a été annoncé mardi au centre de crise à Bruxelles par Ine Van Wymersch, magistrat désignée pour l'identification des victimes. Elles ont toutes été identifiée.