Tout sur LDH

Alors que l'application de traçage numérique des contacts sera téléchargeable gratuitement par le grand public à partir de mercredi, la Ligue des droits humains (LDH) appelle à la vigilance face aux "atteintes aux droits fondamentaux" que ce type de technologie entrainerait. L'organisation Test Achats juge quant à elle "Coronalert" utile et "très respectueuse de la vie privée".

La Coordination nationale d'action pour la paix et la démocratie (CNAPD) et la Ligue des droits humains (LDH) se disent mitigées mercredi sur les dispositions concernant le secteur de l'armement comprises dans l'accord de gouvernement wallon. Si elles saluent des avancées, "pour la première fois depuis longtemps", elles déplorent notamment que les licences d'exportation d'armes en cours ne soient pas suspendues.