Tout sur kurdes

Pour la première fois en cinq ans, les armes se taisent en Syrie. Pour l'instant, du moins. Ce cessez-le-feu a été convenu le mois dernier à Munich par les puissances internationales et régionales. Seuls les groupements jihadistes, tels que l'État islamique (EI) et le Front al-Nosra (l'Al Qaeda syrien) sont exclus de cet accord, ce qui ne plaît pas du tout à la Turquie. Le gouvernement turc estime, en effet, que les Unités de protection du peuple (YPG) et son aile politique, le Parti de l'union démocratique (PYD), ne peuvent être mêlées à ce cessez-le-feu.