Tout sur Jungle de Calais

C'était le plus grand bidonville de France, où s'entassaient des milliers de migrants, face aux côtes anglaises qu'ils rêvaient d'atteindre: les autorités françaises ont décrété mercredi "la fin de la Jungle" de Calais, assurant que son évacuation, ponctuée d'incendies malveillants, serait achevée dans la soirée.

Des incidents violents ont éclaté dimanche matin dans la "Jungle" à Calais, alors que les résidents du camp s'érigent contre son évacuation qui devra avoir lieu lundi. Des dizaines de personnes ont jeté des pierres sur la police, selon des images relayées par la chaîne française BFMTV. Les autorités ont répliqué avec du gaz lacrymogène.

Les autorités françaises ont entamé lundi la destruction d'une partie de la "jungle" de Calais (nord), une première étape vers le démantèlement de ce camp de migrants devenu le plus grand bidonville du pays, qui a dégénéré en heurts avec la police.