Tout sur Ille-et-Vilaine

Une perquisition était en cours samedi et deux personnes étaient en garde à vue dans le cadre de l'enquête judiciaire pour identifier les organisateurs de la fête sauvage qui a rassemblé environ 2.500 personnes au sud de Rennes, a annoncé samedi le procureur de la République Philippe Astruc.

"Chaque année, ça empire ! Ils détruisent tout et on subit", lâche Yves Rolland, excédé, en arpentant son champ ravagé. Dans l'ouest de la France, comme partout en Europe, les agriculteurs souffrent de la prolifération des sangliers, que les chasseurs peinent à endiguer.