Tout sur enterrement

Il était Limbourgeois, né à Jeuk en 32. Il était arrivé à Liège et avait marié la plus belle Germaine de Kabylie. Il avait fait des enfants et de la politique. Gaston Onkelinx est mort. On lui a rendu hommage, l'autre vendredi, à Ougrée-bas.

A Puerto Rico, la famille d'un défunt a demandé à ce qu'il ne soit pas exposé couché dans un cercueil traditionnel, mais assis sur une chaise, les yeux grands ouverts. Ce n'est pas le premier cas du genre. Va-t-on vers une banalisation de la mort ?

Dix terroristes sont morts lors des attentats le 13 novembre à Paris et durant l'opération policière cinq jours plus tard à Saint-Denis. À l'heure actuelle, leurs corps sont encore examinés, mais la question se pose de ce qu'il adviendra de leurs dépouilles.

Ni allocution radio-TV du Premier ministre, ni édition spéciale du Moniteur, ni jour de congé pour les fonctionnaires et les écoles, ni ministres vêtus de noir et privés de réjouissances publiques durant un mois de deuil. Comment, d'Elisabeth en 1965 à Fabiola en 2014, l'ultime hommage rendu à la veuve d'un roi est passé de la majesté à la sobriété.

Un enterrement en Belgique coûterait en moyenne 6000 euros. L'Allemagne propose elle des obsèques à prix discount alors que le site Thanatorama vous montre ce qu'il advient de vous après votre mort.