Tout sur Edouard Philippe

Au terme d'une longue réunion, gouvernement et partenaires sociaux ne sont pas parvenus à trouver un compromis jeudi sur la réforme des retraites, contestée depuis deux semaines, éloignant l'espoir d'un retour à la normale des transports publics pendant les congés de Noël.

Au 14ème jour d'une grève qui menace de déborder sur les vacances de Noël, Emmanuel Macron s'est dit disposé à "améliorer" le projet de réformes des retraites, au centre de nouvelles discussions mercredi entre les partenaires sociaux et le Premier ministre.

Au lendemain d'une troisième journée de manifestation en France contre la réforme des retraites et à trois jours des vacances de Noël, le Premier ministre reçoit à nouveau les syndicats mercredi pour tenter de régler la crise, sous la menace de nouveaux blocages dans les transports pendant les fêtes.

La mobilisation en France sur une réforme des retraites s'installe dans la durée pour tenter de faire plier le gouvernement, avec des transports publics très perturbés ce week-end et lundi, avant une nouvelle épreuve de force mardi et la présentation détaillée de la réforme le lendemain.

La France se préparait vendredi à une nouvelle journée de grève massive dans les transports publics en signe de protestation contre la réforme des retraites, un projet emblématique du quinquennat Macron qui a mis jeudi le pays au ralenti et fait descendre plusieurs centaines de milliers de personnes dans les rues.

"Agresseur, harceleur, t'es foutu, les femmes sont dans la rue": des manifestants en nombre, dont 49.000 à Paris, ont battu le pavé samedi à travers la France pour dire "stop" aux violences sexistes et sexuelles et aux féminicides dont le nombre (116 au moins depuis le début de l'année) suscite une indignation sans précédent dans le pays.

Alors que les colères montent, les craintes d'une coagulation hantent le pouvoir français. L'acte II du quinquennat pourrait être marqué du sceau de l'immobilisme.

Le gouvernement français a annoncé mercredi plusieurs mesures gouvernementales sur l'immigration. Il a notamment indiqué que les campements de migrants au nord-est de Paris seront évacués "avant la fin de l'année" et que des "objectifs quantitatifs ou des quotas" sur l'immigration économique seront débattus chaque année.

Le ministre français de l'Intérieur a admis dimanche que la tuerie perpétrée au coeur de la préfecture de police de Paris par l'un de ses employés a mis en évidence des "failles" dans le suivi de l'assaillant, proche de l'islam radical, mais a exclu de présenter sa démission, réclamée à droite et à l'extrême droite.

Grandes dates de l'affaire du jeune Steve Maia Caniço, dont le corps a été retrouvé lundi à Nantes, plus d'un mois après sa disparition lors de la fête de la Musique et une intervention policière controversée.