Tout sur climat

Dimanche dernier, vous étiez des milliers de citoyen·ne·s à vous rassembler pour soutenir l'Affaire Climat, aussi appelée KlimaatZaak en néerlandais. Malgré un contexte sanitaire compliqué, de chez vous ou dehors, vous avez élevé vos voix des quatre coins de la Belgique. C'est dire l'importance de l'enjeu et du procès qui se tient la semaine prochaine.

Les quatre jeunes activistes climatiques Greta Thunberg, Adélaïde Charlier, Anuna De Wever et Luisa Neubauer débatteront avec le Premier ministre Alexander de Croo de la politique climatique de la Belgique lors d'une rencontre virtuelle qui se déroulera mercredi soir à 18 heures. Cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la publication l'an dernier, par les quatre jeunes femmes, d'une lettre ouverte adressée aux dirigeants de la planète.

Températures, mortalité, catastrophes naturelles... " 2020 a été l'année de tous les records ", explique le biologiste et journaliste de Knack, Dirk Draulans, dans une opinion. Et si la pandémie mondiale nous a mis devant le fait accompli - une crise climatique toujours plus menaçante -, 2021 sera l'année de la vérité. Bilan d'une année mouvementée.

La Belgique soutiendra au sommet européen l'objectif de -55% de GES d'ici à 2030. Un accord annoncé par la ministre fédérale Zakia Khattabi, aussitôt tempéré par la ministre flamande Zuhal Demir. À l'UE, c'est bien le budget qui pourrait venir jouer les trouble-fêtes.

Personne n'échappera au réchauffement climatique. Nulle part. Les climatologues s'alarment depuis longtemps. Mais, ces derniers mois, leur voix a été assourdie par l'omniprésence du coronavirus. Le Vif a choisi de remettre le défi principal de notre temps au coeur de l'attention. Car c'est vital. Littéralement.

Le gouvernement flamand se retrouve lundi matin pour tenter une nouvelle fois de s'accorder sur un plan chiffré Energie et Climat, après une tentative avortée vendredi et à l'approche de la semaine décisive de la conférence climat de l'ONU (COP25) qui se tient à Madrid jusqu'au 13 décembre, a-t-on appris dimanche à bonne source.