Tout sur Bosnie

Des essences d'arbres de Hongrie et de Bosnie ont été plantées en Belgique pour la première fois mardi. Une action qui s'inscrit dans un plan de plus grande envergure : la sélection d'essences triées sur le volet et une étude méticuleuse pour adapter les forêts de Belgique au changement climatique.

Pierre Thys, professeur honoraire de criminologie à Ulg, souligne combien la condamnation récente du Serbe Ratko Mladic fait écho à l'actualité: ses actes étaient le fruit d'une radicalisation nationaliste, avec des inspirations qui resurgissent partout en Europe.

Les candidats réfugiés sont abandonnés à leur sort en Bosnie. Et de plus en plus nombreux à tenter de rejoindre l'Espagne. Il faut peut-être y voir un contrecoup de l'épidémie de coronavirus.

L'Otan, qui se réunit en "mini-sommet" à Londres, a, 70 ans après sa fondation, à nouveau comme vocation première d'assurer la défense collective de ses membres, en dépit des hésitations prêtées au président américain Donald Trump à s'engager sur l'application de l'article 5 du traité de Washington.

Ognjen Vranjes, le défenseur bosnien mis sur une voie de garage à Anderlecht à la suite de multiples péripéties, a été arrêté par la police des frontières à l'aéroport de Charleroi alors qu'il rentrait d'un week-end en Bosnie, peut-on dans La Dernière Heure et la presse flamande. Son permis de résidence n'était pas en ordre. Il a donc été transféré à Fedasil, au centre fermé Le Caricole de Steenokkerzeel, où il a passé la nuit parmi les réfugiés, avant d'être libéré mardi matin.

L'ex-président des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, a été condamné mercredi en appel à la prison à perpétuité par la justice internationale, après avoir été initialement condamné à purger 40 ans de prison pour génocide et crimes de guerre.

La justice internationale va statuer mercredi sur l'appel de l'ex-chef politique des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic, condamné en première instance à 40 ans de prison pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre pour son rôle pendant la guerre de Bosnie (1992-95).

Les Balkans l'intéressent, il s'y est rendu et des héros des ultranationalistes serbes figurent dans son panthéon: l'auteur du carnage de Christchurch a ravivé les blessures d'une région traumatisée par les guerres interethniques des années 1990.