Tout sur Bernard Tapie

Sommé de se désengager des journaux du sud de la France, Stéphane Moreau a décidé de s'exécuter à sa manière. Malgré l'intérêt d'un groupe de presse français pour les parts de Nethys dans La Provence et de Nice-Matin, le patron liégeois ne réagit pas, mais il va rencontrer le maire de Nice.

Ce lundi 12 novembre, le conseil d'administration du groupe de presse La Provence doit adouber Français Fornieri (Mithra) en remplacement de Marc Beyens. Grandes manoeuvres en vue dans les investissements de Nethys/Publifin dans le sud de la France.

"Ma relation avec Nethys peut être la meilleure et la pire des choses", "Tout sera bon, je ne me refuse rien", grondait Bernard Tapie dans L'Echo du 29 septembre dernier.

Stéphane Moreau a jusqu'au 30 juin prochain pour mettre de l'ordre dans Nethys. Candidat au rachat de Voo, le groupe Orange lorgne incidemment les journaux français Nice-Matin et La Provence. Une opération qui pourrait profiter à Stéphane Moreau, en cheville avec Bernard Tapie.

Par deux ordonnances rendues le 17 avril à la requête du procureur du Roi, la présidente du tribunal de commerce de Liège‎ a ordonné le dessaisissement des organes de gestion des deux sociétés de Bernard Tapie, GBT Holding et AMS, et désigné un administrateur provisoire, annonce le CDR, bras armé de l'Etat français.

Pour gagner du temps, Bernard Tapie avait introduit une requête en réorganisation judiciaire - jugée irrecevable - pour ses deux sociétés belges visées par une citation en faillite (GBT Holding et AMS).

Bernard Tapie est attendu ce mercredi 24 janvier devant le tribunal de commerce de Bruxelles. Deux semaines avant, il avait snobé un rendez-vous judiciaire pour faire la paix avec Stéphane Moreau, à Paris.

L'homme d'affaires français est cité le 4 décembre devant le tribunal de commerce de Bruxelles pour une déclaration en faillite de deux de ses sociétés belges. L'affaire sera probablement remise.

L'homme d'affaires français, ex-ministre et ancien président du club de football de Marseille, Bernard Tapie, 74 ans, est actuellement traité pour "un cancer de l'estomac" mais sa famille et lui-même sont "optimistes", a déclaré dimanche à l'AFP son épouse, Dominique.

Marc Beyens est le bras droit de Stéphane Moreau dans la SA L'Avenir Développement (Nethys). Cette société est actionnaire des groupes La Provence (11 %) et Nice-Matin (20 %) situés, eux, dans l'orbite de Bernard Tapie, définitivement condamné dans son litige avec le Crédit lyonnais.

Condition sine qua non pour éventuellement permettre l'éventuelle montée de Nethys dans son capital, le Groupe "La Provence" a tenu ce mardi 2 mai son conseil d'administration afin de valider ses comptes 2016.

Le plus gros chèque jamais signé par un Auvergnat. " C'est avec le sourire que Francis Bouygues commente le deal. Il vient de réaliser une opération énorme et il le sait. Les jeux n'étaient pas gagnés d'avance, il en est fier. Pour 3 milliards de francs, Bouygues achète TF1.