Tout sur Aqmi

Le djihadiste d'origine algérienne Mokhtar Belmokhtar, rallié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a été visé récemment par une frappe aérienne française en Libye, et est probablement mort, a indiqué lundi un responsable américain.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a demandé mercredi un cessez-le-feu immédiat dans le nord du Mali, où la composante laïque de la rébellion touareg, aujourd'hui supplantée par les groupes islamistes, a annoncé la fin de ses "opérations militaires".

Pour Jean-Pierre Filiu, professeur à Sciences po et spécialiste du djihadisme*, la mort de ben Laden pourrait être fatal pour la centrale terroriste. D'autant que le "printemps arabe" avait déjà entamé son crédit.

La branche maghrébine d'Al-Qaïda a revendiqué l'attaque qui a coûté la vie mercredi à 11 gendarmes algériens, dans un communiqué diffusé sous forme de "tracts jetés à la frontière entre le Mali et l'Algérie", a déclaré jeudi à l'AFP une source sécuritaire étrangère dans le nord du Mali.