Jacques Monsieur a été condamné le 19 octobre 2018 par la cour d'appel de Bruxelles à 4 ans de prison et à une amende de 1.200.000 euros pour trafic illicite d'armes et participation à une organisation criminelle.

La police a retrouvé sa piste à Tarascon, dans le Sud de la France. Le sexagénaire y possédait un mas, qu'il a revendu en mars dernier.

Mais c'est à cause d'un transport de chevaux vers le Portugal que les enquêteurs l'ont définitivement repéré. "Le mois dernier, il est apparu que neuf chevaux ont été emmenés au Portugal par un éleveur français. Le coût du transport, 2.500 euros, n'a jamais été payé par Jacques Monsieur", spécifie le service de recherche des fugitifs (FAST, Fugitive Active Search Team) de la police fédérale. Le trafiquant, surnommé "the fox" ou "le maréchal", a été retrouvé dans un abri secret dans une grande maison de campagne à côté de ses écuries.

L'arrestation est le résultat d'une intense collaboration entre les enquêteurs belges, français et portugais, précise le communiqué.

Le parquet fédéral a émis un mandat d'arrêt européen et demande la remise du fugitif à la Belgique.

D'après la chaine flamande VTM, Jacques Monsieur doit comparaitre vendredi devant un tribunal au Portugal.