"Après discussion avec mon parti, j'ai décidé de me retirer du conseil communal. Je comprends les réactions de la base et des militants. Je partage moi-même l'incompréhension de ne pas avoir détecté cette faute matérielle de Telenet plus tôt", a indiqué Mme Verbist. Elle souligne que l'intégralité du montant perçu a été remboursé à Telenet.

La VRT a révélé vendredi que Leen Verbist avait perçu au cours des dernières années une rémunération d'administratrice de Telenet qui était normalement destinée à l'échevin Koen Kennis. Ce dernier a remplacé la sp.a au conseil d'administration de Telenet en 2015, mais les rémunérations ont continué à être versées à la première.

"Après discussion avec mon parti, j'ai décidé de me retirer du conseil communal. Je comprends les réactions de la base et des militants. Je partage moi-même l'incompréhension de ne pas avoir détecté cette faute matérielle de Telenet plus tôt", a indiqué Mme Verbist. Elle souligne que l'intégralité du montant perçu a été remboursé à Telenet. La VRT a révélé vendredi que Leen Verbist avait perçu au cours des dernières années une rémunération d'administratrice de Telenet qui était normalement destinée à l'échevin Koen Kennis. Ce dernier a remplacé la sp.a au conseil d'administration de Telenet en 2015, mais les rémunérations ont continué à être versées à la première.