Une "avancée inédite" dans la compréhension du métabolisme des tumeurs à l'UCL

Une "avancée inédite" dans la compréhension du métabolisme des tumeurs à l'UCL

Les cellules cancéreuses présentent une fragilité métabolique, qui fait que plus une tumeur grandit, plus elle s'acidifie et plus elle devient dépendante des lipides comme source énergétique, ont découvert les chercheurs Olivier Feron et Cyril Corbet de l'UCL. Cette découverte constitue "une avancée inédite dans la compréhension du métabolisme des tumeurs".11 réactions