Les CPAS wallons s'opposent à une marchandisation accrue des maisons de repos

Les CPAS wallons s'opposent à une marchandisation accrue des maisons de repos

La Fédération des CPAS de Wallonie s'est élevée vendredi contre l'intention du ministre wallon de la Santé Maxime Prévot visant à développer les projets privés ou de partenariat public-privé pour répondre à la demande de places en maisons de repos.2 réactions