Jean Ziegler : "Un enfant qui meurt de faim est un enfant assassiné"

Jean Ziegler : "Un enfant qui meurt de faim est un enfant assassiné"

Depuis des années, le sociologue suisse Jean Ziegler dénonce les dérives de l'ultralibéralisme et leurs conséquences sur les populations. Rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation du Conseil des droits de l'homme des Nations unies de 2000 à 2008, il remet le couvert avec Destruction massive (1). La faim dans le monde (un enfant de moins de 10 ans meurt toutes les 5 secondes) n'est pas une fatalité. Pour Jean Ziegler, le dumping agricole de l'Union européenne, l'accaparement des terres par les grandes puissances, le développement des agrocarburants, les politiques imposées par le FMI ou la spéculation expliquent ce fiasco. Malgré le repli sur soi des Occidentaux frappés par la crise économique, le trublion socialiste croit en une "insurrection des consciences". De Charleroi, dont il a visité le CPAS la semaine dernière, au Darfour.