Emplois fictifs : le procès s'est ouvert sans Jacques Chirac

Emplois fictifs : le procès s'est ouvert sans Jacques Chirac

L'ancien chef de l'Etat n'assiste pas à la première audience. Il demande que ses avocats puissent le représenter tout au long des trois semaines de débat puisqu'il est confronté à d'importants troubles de la mémoire. Le juge doit trancher aujourd'hui.