Réforme de l'enseignement flamand - Le masterplan en quelques points

05/06/13 à 19:14 - Mise à jour à 19:14

Source: Le Vif

(Belga) Le masterplan devant réformer l'enseignement secondaire en Flandre prévoit notamment l'abandon des labels d'enseignement général, technique, professionnel et artistique, ainsi que l'instauration de cinq domaines d'études.

En cinquième et sixième primaires, le cursus sera renforcé par des enseignants spécialisés en français, technique, sciences et musique. La différenciation sera consolidée pour stimuler les élèves les plus forts et soutenir les plus faibles. Les élèves certifiés du primaire accéderont à un premier degré du secondaire "élargi" en termes de "compétences" à acquérir. Un tronc commun de 27 heures sera dispensé en première année pour les sciences, l'économie et la culture. Cinq heures de différenciation laisseront la place à des options (dont le latin, a spécifié le ministre de l'Enseignement néerlandophone Pascal Smet). En deuxième année, le tronc commun se réduira à 25 heures, avec possibilité pour l'élève qui le souhaite de favoriser un domaine d'étude. Ce n'est qu'en troisième (14 ans) qu'il aura l'obligation de faire le choix entre cinq domaines: sciences et techniques, langues et culture, bien-être et société, art et création, économie et organisation. Il pourra aussi choisir entre trois objectifs: continuer à étudier, entrer au plus vite sur le marché du travail ou combiner les deux. Mais cette réorientation n'est pas pour tout de suite: les 300 options existant actuellement doivent d'abord être examinées et rabotées, ce qui ne devrait pas être fait avant 2016. Les écoles, elles, seront encouragées par des incitants financiers - mais pas forcées - de se spécialiser dans un ou quelques-uns des cinq domaines, voire devenir des "écoles campus" proposant tous les domaines et les divers objectifs. (Belga)

Nos partenaires