Enquête sur la disparition de près de 500 enfants roms en Grèce

28/08/13 à 17:44 - Mise à jour à 17:44

Source: Le Vif

(Belga) Une enquête sur la disparition "de 502" enfants roms d'origine albanaise hébergés il y a une dizaine d'années par une fondation de l'État grec dans la banlieue d'Athènes, est en cours, a indiqué mercredi le ministre grec de la Justice Charalambos Athanassiou.

Enquête sur la disparition de près de 500 enfants roms en Grèce

"Nous attendons la réponse des autorités judiciaires grecques", a dit le ministre à la suite des articles sur ce sujet parus dans quelques médias nationaux. Il y a un mois, le ministre avait été interpellé sur ce sujet au parlement par Maria Yannakaki, députée du petit parti de la Gauche démocratique Dimar, qui lui avait demandé des informations sur cette affaire en se basant sur un rapport de l'ONU publié récemment. Le rapport faisait état "de la disparition de 502 enfants des rues en Grèce au début des années 2000, hébergés par la fondation publique Agia Varvara, dans la banlieue ouest d'Athènes", selon la députée. M. Athanassiou avait alors répondu qu'il avait demandé des informations sur le sujet aux autorités judiciaires et aux responsables des ministères grecs des Affaires étrangères, de l'Emploi et de la Sécurité sociale ainsi qu'aux autorités albanaises. "Il s'agit d'une affaire en suspens depuis dix ans", a déclaré mercredi Mme Yannakaki. L'hébergement des enfants dans cette fondation "qui n'était pas spécialisée dans ce domaine avait été décidé par le gouvernement dans le cadre d'un programme d'assistance des enfants de la rue", explique-t-elle. A l'époque une vague de migrants albanais était arrivée en Grèce alors que le pays se préparait pour les jeux Olympiques d'Athènes de l'été 2004. Dans le cadre de ces préparatifs, des ONG des droits de l'Homme avaient dénoncé de nombreuses opérations "de nettoyage" des rues de la capitale. (Belga)

Nos partenaires