Corée du Nord - Pyongyang quasi prêt pour un nouvel essai nucléaire

28/12/12 à 09:14 - Mise à jour à 09:14

Source: Le Vif

(Belga) La Corée du Nord a réparé les dégâts causés par des inondations dans son centre nucléaire et pourrait procéder sans délai à son troisième essai, a affirmé vendredi un centre d'étude américain en se fondant sur des images satellite.

Ces clichés datant au plus tard du 13 décembre, au lendemain d'un tir réussi de fusée considérée par Washington comme un missile balistique, montrent que le régime tient en état de préparation permanente son site de Punggye-ri, selon l'institut américano-coréen de la Johns Hopkins University. Un essai nucléaire pourrait avoir lieu dans les deux semaines suivant une décision en ce sens, à condition qu'un filet d'eau détecté à l'entrée du tunnel sud ne constitue pas un empêchement majeur, a précisé l'institut sur son site 38 North. Les premiers essais nucléaires nord-coréens, en octobre 2006 et mai 2009, ont été réalisés quelques mois après des tirs, ratés, de lanceurs. La Corée du Nord a lancé le 12 décembre, avec succès, une fusée Unha-3 chargée de mettre en orbite un satellite civil, une mission purement scientifique selon elle. Le Conseil de sécurité des Nations Unies, en ce compris l'allié chinois de Pyongyang, avait condamné ce lancement de fusée. Mais ses critiques, Washington en tête, y voient un essai déguisé de tir de missile intercontinental, étape clé dans le programme nucléaire militaire du pays. Les Occidentaux et leurs alliés asiatiques, parmi lesquels la Corée du Sud et le Japon, accusent le régime de Pyongyang de détenir plusieurs bombes nucléaires et de procéder à des essais atomiques afin de parvenir à les miniaturiser et les installer sur des missiles. Les experts estiment toutefois que la mise au point d'une capacité nucléaire délivrable par missile intercontinental prendra encore beaucoup de temps. (JAV)

Nos partenaires