Le dictateur Nord-coréen Kim Jong Un. © iStock

Washington veut maintenir le dialogue avec Pyongyang malgré de nouvelles « provocations »

Le Vif

Les Etats-Unis se sont donc dits prêts à parler avec la Corée du Nord malgré les récentes provocations de la dictature incarnée par Kim Jong Un.

Les Etats-Unis ont affirmé mardi être toujours ouverts à des discussions avec la Corée du Nord, malgré de nouvelles « provocations« , après que Kim Jong Un a annoncé son intention de « renforcer et développer » l’armement nucléaire de son pays.

« Nous restons ouvert à la diplomatie et au dialogue avec la Corée du Nord » pour mettre fin à son programme nucléaire, a déclaré devant la presse le porte-parole du département d’Etat Ned Price, ajoutant que les Etats-Unis ont cependant « une obligation de répondre aux récentes provocations » nord-coréennes, et notamment les deux récents lancements de missiles balistiques.

Partner Content