Plus de 3,7 millions de réfugiés ont fui l’Ukraine, mais le flux ralentit

(Belga) Près de 3,7 millions de personnes ont fui l’Ukraine et les combats déclenchés par l’invasion de l’armée russe le 24 février, selon le décompte de l’ONU publié vendredi, qui confirme le ralentissement du nombre de passages ces derniers jours.

Au total, plus de dix millions de personnes, soit plus d’un quart de la population, ont dû quitter leur foyer. L’ONU estime à presque 6,5 millions le nombre de déplacés à l’intérieur de l’Ukraine. Le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) recensait exactement 3.725.806 réfugiés ukrainiens, vendredi vers 12H00 GMT. Ce sont 50.854 de plus que lors du précédent pointage jeudi. Depuis le 22 mars, le nombre de personnes cherchant ainsi à fuir les combats et les conditions de vie de plus en plus difficiles en Ukraine est passé en-dessous de 100.000 personnes par jour. L’Europe n’a pas connu de flot aussi rapide de réfugiés depuis la Deuxième guerre mondiale. Quelque 90% de ceux qui ont fui l’Ukraine sont des femmes et des enfants. Selon l’Unicef, plus de 1,5 million d’enfants se trouvent parmi les personnes ayant fui. Avant ce conflit, l’Ukraine était peuplée de plus de 37 millions de personnes dans les territoires contrôlés par Kiev – qui n’incluent donc pas la Crimée (sud) annexée en 2014 par la Russie, ni les zones de l’Est sous contrôle des séparatistes prorusses depuis la même année. La Pologne accueille à elle seule plus de la moitié de tous les réfugiés qui ont fui depuis le début de l’invasion russe – environ six réfugiés sur 10. Plus de 200.000 réfugiés ukrainiens ont aussi profité des voyages en train gratuits pour quitter la Pologne, avaient signalé les chemins de fer polonais mardi. Avant cette crise, la Pologne abritait déjà environ 1,5 million d’Ukrainiens venus, pour la plupart, travailler dans ce pays membre de l’Union européenne. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content