Des Schaerbeekois exigent le prolongement de l’enquête publique sur le métro Nord

(Belga) Près d’une quarantaine de riverains se sont rassemblés jeudi à compter de 17h00 place Colignon, devant l’hôtel communal de Schaerbeek, pour demander un prolongement de l’enquête publique sur le futur métro Nord jusqu’en septembre. Ils s’offusquent que les citoyens ne disposent que d’un mois de temps, du 7 mars au 5 avril, pour lire les quelque 7.000 pages du projet.

Des personnes avaient amené une roulotte remplie de papiers. Des feuilles avaient été étendues sur une corde à linge. Une délégation a fait par des revendications du groupe à la bourgmestre de Schaerbeek faisant fonction Cécile Jodogne (DéFI). Les riverains mobilisés ont aussi sensibilisé les riverains à leur cause. « Ce métro ne va pas résoudre des problèmes de mobilité, car ils vont supprimer le tram », a noté Bea Suys, une riveraine mobilisée. « Les trams vont cependant rester pour ramener les autres trams au dépôt de Haren. Ce budget de 2,3 milliards d’euros va surtout nous faire vivre une misère pendant des années. Aujourd’hui, des gens apprécient de prendre le tram pour un ou deux arrêts. Ce passage alimente les commerces locaux, qui vont mourir avec le métro. Il y a beaucoup d’écoles sur le trajet du tram. Des parents laissent leurs enfants y aller seuls, mais ils ne le feront plus avec le métro et il y aura plus de voitures… Les stations de métros génèrent aussi de l’insécurité en soirée », selon son témoignage. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content