Tout sur photovoltaique

Lentement mais sûrement, le nombre d'installations photovoltaïques résidentielles repart à la hausse après 2 ans de calme plat. Le secteur veut croire à une sortie de crise, mais accuse le gouvernement de ne pas le soutenir comme prévu. En attendant, les pertes d'emplois se comptent par centaines.

La Région wallonne entend bien faire payer les détenteurs de panneaux photovoltaïques pour l'électricité qu'ils injectent dans le réseau. C'est du moins la thèse que défendra le ministre de l'Energie Paul Furlan (PS) devant le gouvernement. Nouveau bras de fer en vue avec le lobby Touche pas à mes certificats verts.

Construite en 2008 pour la modique somme de 18 milliards d'euros, la ville de Masdar (source en arabe), aux Emirat Arabes Unis, est une ville entièrement écologique, en plein désert.

Ils se disent visionnaires et assurent détenir les clés d'un monde meilleur. En moins d'un an et demi, 50 000 investisseurs ont rejoint les rangs de Power Clouds, un étrange projet photovoltaïque qui semble dicté par l'appât du gain.

Des citoyens de la région de Mons se sont regroupés mardi à l'UMons dans le but de constituer un groupe associatif visant à dénoncer la gestion qu'ils estiment catastrophique par la Région du dossier du photovoltaïque chez les particuliers. La plupart des citoyens concernés ont investi mais n'ont jamais reçu leurs panneaux.

Le gouvernement wallon s'est accordé ce jeudi sur un régime transitoire qui précédera la réforme du soutien au photovoltaïque. Il entrera en vigueur le 1er avril et sera d'application jusqu'à l'adoption du décret instituant le nouveau système "Qualiwatt", dans le courant du mois de juillet.

Le gouvernement wallon et le secteur du photovoltaïque ont convenu mardi de garantir aux détenteurs de panneaux photovoltaïques un niveau de rendement de 7%, "acceptable pour les investisseurs" et correspondant à un coût "soutenable pour les consommateurs", ont indiqué les deux interlocuteurs dans un communiqué commun.

Le gouvernement wallon s'est accordé jeudi sur le soutien public au photovoltaïque, qui garantit notamment aux détenteurs de panneaux photovoltaïques un prix minimum pour le certificat vert à 65 euros jusqu'au remboursement à 100% de l'installation ou du prêt contracté dans le cadre de l'investissement.

Le nouveau système de soutien au photovoltaïque décharge Elia du soutien aux installations de petite puissance, qui bénéficieront à l'avenir d'un "soutien global garanti", expose jeudi SudPresse sur base d'une note que le ministre de l'Energie Jean-Marc Nollet doit déposer au gouvernement wallon.