Tout sur Philippe Moureaux

Les francophones qui plaident pour une septième réforme de l'état existent. Le ministre-président wallon Paul Magnette (PS) commence par déclarer qu'il n'est pas impensable que le PS et la N-VA se retrouvent un jour à la table des négociations. Ensuite, plusieurs éminences francophones plaident en faveur d'une septième réforme de l'état.

Le procureur du Roi de Bruxelles a diligenté une série d'auditions dans le cadre d'une information judiciaire concernant la gestion du budget communal de Molenbeek-St-Jean, lit-on mardi dans la Libre Belgique et la Dernière Heure. Plusieurs sources communales ont confirmé ces auditions qui se déroulent depuis une quinzaine de jours.

Les héritiers putatifs de Philippe Moureaux à Molenbeek jouent à cache-cache. Rachid Madrane, Catherine Moureaux, Jamal Ikazban, Ahmed Laaouej pourraient lui succéder dans cette commune qui est une bombe à retardement.

L'historien et ancien ministre socialiste Philippe Moureaux ne considère pas l'amnistie comme un tabou. Cette opinion à contre-courant, il s'y est rallié progressivement. Mais sans jamais l'exprimer en public. Retraité de la vie politique depuis cinq mois, il livre pour la première fois le fond de sa pensée.

Ancien vice-Premier ministre, Philippe Moureaux a l'habitude des berlines avec chauffeur. Plus insolite est le fait qu'il a lui-même officié comme chauffeur, à la fin des années 1950.

Par un retournement d'alliance inattendu, le bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean a été poussé vers la sortie. Ce croquemitaine avait poussé très loin le flirt avec les musulmans.

Philippe Moureaux, qui quittera dans quelques semaines sa fonction de bourgmestre de Molenbeek, ne se voit pas politiquement mort. Devant la presse, il a annoncé jeudi matin qu'il poursuivrait sa réflexion politique publique et son combat pour la population fragilisée en retrouvant une liberté de parole que son mandat ne lui a pas autorisée.

"Les défis énormes de la commune de Molenbeek et de ses habitants nécessitent d'avoir à sa tête quelqu'un qui a le niveau. Françoise Schepmans ne m'a pas démontré cette capacité", a affirmé mardi le Président de la fédération bruxelloise du Parti Socialiste Rudy Vervoort, réagissant à l'annonce de la conclusion d'un accord de majorité sans les socialistes emmenés par Philippe Moureaux dans cette commune de l'Ouest de Bruxelles.

Après son éviction du maïorat de Molenbeek, Philippe Moureaux (PS) a annoncé mardi matin sur Twitter qu'il partait la tête haute "après une victoire courte mais significative". Il ajoute que son retrait "sera total".

Le bourgmestre de Molenbeek Philippe Moureaux (PS) a décidé, en conseil de police, que toute personne surprise en état d'ivresse ou en train de consommer de l'alcool en rue à partir de 22 heures serait mise à l'amende, indique vendredi La Libre.