Tout sur perturbations

Plusieurs lignes de train connaissent des perturbations mercredi matin, principalement en Wallonie, en raison des orages et pluies diluviennes qui ont frappé le pays mardi en fin de journée, a communiqué le porte-parole d'Infrabel, Frédéric Sacré, peu avant 06h00.

En raison de l'accident ferroviaire survenu dimanche soir à hauteur de Hermalle-sous-Huy, en province de Liège, des perpétuations sur toute la dorsale wallonne sont à prévoir lundi. Les conséquences des éventuels mouvements de grogne des cheminots seront toutefois minimes, indique la porte-parole de la SCNB, Nathalie Pierard.

10.000 manifestants sont attendus dans les rues de Bruxelles ce mardi 31 mai pour une manifestation en front commun contre le désinvestissement dans les services publics. Les actions annoncées perturberont fortement le pays à commencer par les transports en commun. A quoi faut-il s'attendre?

Environ la moitié des lignes de métro et de tram sont desservies à Bruxelles mardi mardi, et à peine quatre lignes de bus. Les perturbations sont également nombreuses du côté de la TEC et De Lijn. Les trains circulent normalement.

En raison de la menace terroriste, la circulation ferroviaire est perturbée à plusieurs endroits de la capitale. Des trains sont par ailleurs supprimés dans la région de Tournai, la plus touchée par la grève intersectorielle prévue ce lundi à Namur et dans la province du Hainaut, ont indiqué la SNCB, Infrabel et le TEC lundi matin.

Dans la région de Charleroi, les piquets de grève se sont déjà mis en place devant une série d'administrations mercredi en tout début de journée, à l'occasion de la grève des services publics lancée par le syndicat socialiste CGSP.

En prélude à l'euromanifestation rassemblant des syndicats de toute l'UE ce vendredi à Bruxelles, le TEC, la STIB et la SNCB ont fait part des perturbations qu'ils redoutaient sur leurs réseaux respectifs. Il est par ailleurs déconseillé de se déplacer en voiture durant la matinée et le début de l'après-midi dans le centre de la capitale.

D'importants ralentissements sont à prévoir jeudi et vendredi sur le Ring extérieur de Bruxelles (R0) à hauteur de Machelen en raison de travaux de réasphaltage, préviennent l'Agence flamande des routes et des transports (Agentschap Wegen en Verkeer) et le Centre de mobilité flamand (Vlaams Verkeerscentrum). La circulation n'y sera possible que sur deux bandes.

En raison des conditions météorologiques, des trains ont été supprimés lundi matin dans le Sud-Est de la Belgique, a-t-on appris auprès d'un porte-parole d'Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire belge. Pour ce qui est des routes, la Cellule d'Action Routière (CAR) a décidé, lundi matin, de maintenir la phase de "vigilance renforcée" en Wallonie. Selon les dernières prévisions météorologiques, le temps devrait rester généralement sec durant la matinée et l'après-midi. Il y aura cependant, en matinée, un risque de brouillard givrant, précise la CAR dans un communiqué.

La neige provoque des perturbations et déviations sur les réseaux des transports en commun TEC en Wallonie et STIB à Bruxelles. Plusieurs lignes ont été déviées et des retards sont à prévoir. La zone du Hainaut est la plus touchée. "Les bus rentrent actuellement au dépôt", a indiqué dimanche midi le porte-parole du Transport en commun wallon (TEC) Stéphane Thierry. Sur le réseau ferroviaire intérieur, il n'y a pas de perturbations majeures.