Tout sur néerlandais

Les Flamands aiment se vanter de leurs connaissances linguistiques. La majorité d'entre eux se débrouillent en français et parlent couramment anglais. Adriaan D'Haens, germaniste à l'Université de Gand, s'est demandé dans le cadre de son mémoire pourquoi les francophones et les personnes qui parlent d'autres langues éprouvent tant de mal à étudier le néerlandais .

Les Néerlandais sont les plus grands sur terre, une performance qui s'expliquerait par des conditions environnementales favorables, mais aussi par la sélection naturelle, suggère une étude publiée mercredi par la revue scientifique britannique Royal Society.

Le néerlandais est la langue la plus parlée à la maison dans la périphérie bruxelloise alors que le français est la langue la plus connue, ressort-il du premier baromètre linguistique de la périphérie réalisé à la demande de la Région flamande.

En 2012, 17 % des familles bruxelloises étaient bilingues (français-néerlandais) alors qu'elles n'étaient que 7 % en 2006, selon un baromètre linguistique de l'Université flamande de Bruxelles (VUB) dont les résultats ont été publiés dans le journal hebdomadaire Brussel Deze Week.

Sans l'aval du conseil des ministres et sans concertation avec le Parlement, le ministre de la Défense Pieter De Crem (CD&V) engrange des accords de coopération militaire renforcée avec La Haye. Jusqu'où ira la fusion ? Inquiétude au Parlement.

La commune de Zaventem impose l'usage exclusif du néerlandais sur ses plaines de jeux ainsi que dans ses centres d'accueil. Les animateurs, mais aussi les enfants et leurs parents sont tenus d'utiliser la seule langue de Vondel, même lorsque ceux-ci parlent entre eux, dénonce le conseiller communal francophone Patrick Van Cauwenberghe (UF).

Dans Mijn vader is groot, Dominique Watrin jette un regard autobiographique (et potache) sur l'apprentissage du néerlandais. Vérification avec lui sur les bancs d'école : le bilinguisme, c'est pas gagné, en Wallonie !

Dominique Watrin est un humoriste binchois. Chroniqueur à la RTBF, il vient de signer un livre drôle, qui jette un regard autobiographique (et potache) sur l'apprentissage du néerlandais en Wallonie.

"Je dois et je veux améliorer mon néerlandais. Je devrai travailler dur, mais je suis le Premier ministre de tous les Flamands et tout le monde sait que j'ai beaucoup de respect pour les Flamands", a souligné le Premier ministre Elio Di Rupo dans un reportage diffusé mardi soir sur VTM..

Le Premier ministre pressenti Elio Di Rupo affirme, dans un livre d'entretiens dont les bonnes feuilles sont parues dans La Libre, qu'il fera l'effort de "se lancer" dans le néerlandais,répondant ainsi à une critique qui a refait surface ces derniers jours au nord du pays.

Le ministre bruxellois Jean-Luc Vanraes (Open Vld) souhaite stimuler les échanges en néerlandais entre les enseignants et les parents d'élèves fréquentant les écoles néerlandophones de Bruxelles.

Les élèves francophones qui apprennent à lire d'abord en néerlandais maîtrisent mieux la lecture qu'en commençant par le français. C'est ce qui ressort d'un mémoire de fin d'étude réalisé par la linguiste Charlotte Vandersmissen, sous la direction du professeur Piet Van De Craen, de la Vrije Universiteit Brussel (VUB).