Tout sur Météo-France

L'année 2020 a été la plus chaude enregistrée en France depuis le début des mesures en 1900, a annoncé mardi Météo-France après une année "hors du commun" qui donne un nouveau signe du réchauffement climatique.

Le record absolu de température en France s'est établi le 28 juin à 46°C à Vérargues dans l'Hérault et non à 45,9°C à Gallargues-le-Montueux dans le Gard, a indiqué vendredi Météo-France après l'analyse de nouvelles données.

Le niveau de 45,9°C relevé vendredi après-midi dans le Gard, constitue le nouveau record de chaleur jamais enregistré dans l'Hexagone, a indiqué Météo-France, alors que les températures commencent à refluer après une journée marquée par de nombreuses températures inédites sur le pourtour méditerranéen.

Plus des deux tiers des départements ont été placés en vigilance orange en France, où le mercure a encore grimpé mardi, flirtant avec quelques records de température, à deux jours du pic attendu d'une canicule inédite pour un mois de juin.

Jusqu'à 40°C en journée, 25°C la nuit: l'Europe va connaître la semaine prochaine une canicule exceptionnelle par sa précocité et son intensité, selon les agences météos, qui rappellent que les vagues de chaleur vont se multiplier avec le réchauffement climatique.

Il a "enfin gelé" sur le Pic du Midi, une des montagnes emblématiques des Pyrénées françaises culminant à 2.870 mètres, pour la première fois depuis 108 jours, un record sans précédent qui serait lié au réchauffement climatique, a-t-on appris lundi auprès de Météo-France.

Les transports à Paris et dans toute sa région étaient très perturbés mercredi matin après des chutes de neige exceptionnelles qui ont contraint des centaines de personnes à passer la nuit dans des centres d'accueil ou des gares.

Alors que le thermomètre affiche des températures négatives, les météorologues parlent aussi de températures ressenties, souvent beaucoup plus basses. Explications.