Tout sur Maarten Vansteenkiste

Le Flamand a en moyenne trois à quatre contacts rapprochés, contre cinq pour le Belge francophone, en dehors de sa bulle familiale, selon le dernier rapport du groupe d'experts GEMS, qui a servi de base au comité de concertation, rapportent Het Laatste Nieuws et De Morgen vendredi.

Le système de baromètre national qui permettra de mesurer la gravité de la situation sanitaire n'est pas encore prêt si bien que le Conseil national de sécurité aurait dû être reporté d'une semaine, selon Maarten Vansteenkiste, psychologue qui conseille la Cellule d'évaluation fédérale. Il s'exprimait mercredi soir sur la chaine flamande VRT.

La Première ministre Sophie Wilmès (MR) aimerait changer la "bulle des cinq" qu'elle trouve trop "restrictive". Certes, mais comment ? Un nouveau groupe d'experts du Celeval est chargé de la réinventer.

À l'heure où le Conseil national de sécurité se réunit pour tenter d'endiguer la seconde vague de coronavirus, le professeur en psychologue Maarten Vansteenkiste (Université de Gand) ne cache pas son inquiétude. "J'ai peur que la motivation des gens baisse encore au cours des prochaines semaines".