Tout sur Julien Nicaise

Vraiment, les islamistes peuvent se réjouir de vivre dans un pays qui ouvre si largement la porte à leurs revendications politico-religieuses. Leur travail s'en trouve grandement facilité. Notre pays vient une fois encore de le prouver : le voile sera massivement autorisé en septembre prochain dans l'enseignement supérieur dépendant de Wallonie Bruxelles Enseignement (WBE).

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a exprimé samedi sa ferme opposition à l'autorisation, dès la prochaine rentrée académique, de signes convictionnels -dont le port du voile- dans les établissements d'enseignement supérieur officiel organisés par Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE).

Ce lundi est le grand jour du retour à l'école pour des dizaines de milliers d'élèves de Fédération Wallonie-Bruxelles, ceux de dernière année des primaires ou des secondaires. "Les réseaux m'ont annoncé entre 50 et 60% de taux de présence pour les 6es primaires et sans doute davantage en secondaire", indiquait en matinée la ministre de l'Education Caroline Désir.

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a officiellement désigné jeudi matin Julien Nicaise au poste d'administrateur général du réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE). Actuellement administrateur de l'Académie de recherche et d'enseignement supérieur (ARES), il devrait entrer dans ses nouvelles fonctions le 20 avril prochain.

Entre septembre 2008 et juin 2018 en Fédération Wallonie-Bruxelles, le nombre d'inscrits a augmenté dans la quasi-totalité des formations pédagogiques qui conduisent aux métiers de l'enseignement, selon les chiffres de l'Ares (Académie de recherche et d'enseignement supérieur) publiés lundi par La Libre.

Des 3.535 étudiants qui ont passé l'examen d'entrée pour les études en médecine ou en dentisterie le 10 juillet dernier, seuls 547 ont franchi l'obstacle sans encombre. Ce qui équivaut à un taux de réussite de 15,47%, selon les chiffres définitifs que communique samedi l'Académie de recherche et d'enseignement supérieur (Ares). Une boucherie, pour la Fef (Fédération des étudiants francophones). Une seconde épreuve aura lieu le 4 septembre.

En Wallonie, un jeune de 18 à 24 ans sur six (16,4 %) est un "Neet" (not in education, employment or training), un terme qui désigne chez les statisticiens quelqu'un qui n'est ni étudiant, ni employé, ni stagiaire, se retrouvant dans une zone floue entre monde de l'école et du travail, peut-on lire dans Le Soir mardi.