Tout sur Jörg Haider

Avec trois ministères régaliens et l'arrivée au pouvoir de ses principaux dirigeants, le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ) entre en force dans le gouvernement du conservateur Sebastian Kurz, décrochant notamment pour la première fois l'Intérieur et les Affaires étrangères.

Elle est loin l'époque où il portait le treillis pour se livrer à des exercices paramilitaires avec des néonazis : à 48 ans, l'ancien "jeune loup" de l'extrême droite autrichienne, Heinz-Christian Strache, s'apprête à enfiler l'habit de vice-chancelier après avoir soigneusement poli son image.

Grand vainqueur des législatives, le conservateur Sebastian Kurz pourrait privilégier une alliance avec l'extrême droite du FPÖ. Elle ne suscitera pas la même réprobation européenne que celle portée par Louis Michel en 2000 contre Jörg Haider. Pourquoi ?