Tout sur Jinnih Beels

Lundi soir, Meyrem Almaci a participé au débat des présidents de partis flamands en vert et jaune, un choix anodin selon la présidente de Groen, mais lourd de sous-entendus pour d'autres. À en croire le quotidien De Morgen, les politiciens utilisent bel et bien leur tenue pour faire passer un message.

À l'aube de deux années électorales consécutives, les hommes politiques flamands semblent accorder très peu d'attention à leur propre peuple, fixés comme ils sont sur "l'autre" - l'étranger, le transmigrant, la femme trop voilée ou celui qui ne maîtrise pas assez le néerlandais. Quel parti se chargera de nos tâches et préoccupations quotidiennes ?

Comme annoncé, Tom Meeuws a présenté mardi lors du bureau anversois du sp.a sa démission de la liste Samen pour les communales à Anvers, une démission qui n'a pas été acceptée par les instances du parti. Le sp.a anversois a indiqué, après une réunion de plus de 4 heures, continuer de "soutenir pleinement" son président local, et ne pas "souhaiter, avec Samen, participer à la campagne de dénigrement actuellement en cours".

Dimanche, les instances anversoises de Groen et de la sp.a donneront leur feu vert pour une liste progressive à Anvers. Selon une information confirmée à nos confrères de Knack, Wouter Van Besien (Groen) sera tête de liste. Étonnamment, la commissaire de police Jinnih Beels figurera en deuxième position.

Pendant des années la commissaire Jinnih Beels a incarné la lutte contre le racisme au sein du corps de police anversois. Récemment, elle a décidé de renoncer à son poste à la tête de la cellule diversité à la police anversoise, désormais elle travaillera comme manager de la diversité pour la zone de police Malines-Willebroek.