Tout sur Israel

Ouvert et lumineux, l'espace de travail de la société Comax est à première vue semblable à celui d'autres entreprises israéliennes high-tech, sauf que son design et une partie de son fonctionnement ont été adaptés aux exigences des juives ultra-orthodoxes qui y ont été engagées en nombre ces dernières années.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a rappelé à l'ordre lundi son ministre de la Défense dans un climat de tensions entre les deux hommes et d'interrogations sur la liberté d'expression dans l'armée et le rôle de cette dernière dans la société israélienne.

Depuis vendredi dernier et jusqu'au week-end, la tradition célèbre Pessah, la Pâque juive qui a une signification tout à fait différente de celle des chrétiens. Il s'agit de fêter un événement particulièrement fondateur : l'Exode des Hébreux hors d'Égypte où d'après la tradition biblique, ils étaient réduits en esclavage.

La Turquie et Israël se sont entendus, au terme d'une nouvelle session de négociations jeudi à Londres, pour "finaliser" rapidement un accord de normalisation de leurs relations, en crise depuis 2010, a annoncé le ministère turc des Affaires étrangères.

Professeur au Collège de France, l'historien Henry Laurens, l'un des meilleurs spécialistes du conflit israélo-palestinien, déplore le manque de volonté des leaders de chaque camp et leur incapacité à rechercher une solution politique, la seule qui vaudrait. Le conflit s'éternise, tandis qu'un autre, de bien plus grande ampleur, la tragédie syrienne, entraîne toute la région dans un chaos mortel.

Le président israélien Reuven Rivlin va rendre public mercredi des documents n'ayant jamais encore été diffusés, dont une lettre manuscrite de demande de grâce du criminel nazi Adolf Eichmann juste avant son exécution.

Dix députés fédéraux (dont Eric Massin, Emir Kir et Julie Fernandez Fernandez), quatre députés wallons (dont Pierre-Yves Dermagne et Latifa Gahouchi) et deux députés bruxellois (Catherine Moureaux et Jamal Ikazban) ont adressé, à l'instigation de la députée fédérale namuroise Gwenaelle Grovonius, une lettre ouverte à Elio Di Rupo, président de leur parti socialiste.