Tout sur Flamand

À en croire une étude du JeugdOnderzoeksPlatform (JOP), un projet de collaboration interuniversitaire entre l'Université de Gand, la VUB et la KULeuven, quatre jeunes flamands sur dix souhaitent le retour de la peine de mort en cas de crimes graves. Ils sont également en faveur d'une politique de criminalité plus sévère.

La ministre N-VA Liesbeth Homans formulait la semaine passée l'espoir de voir la Belgique disparaître d'ici 2015. Pourtant, l'aspiration séparatiste, déjà minoritaire actuellement au sein de la population flamande, pourrait bien encore diminuer d'ici là.