Tout sur ETS

Avec la présentation ce mercredi de son paquet climatique, la Commission européenne a clarifié les efforts supplémentaires qu'elle propose aux États membres de fournir afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) d'au moins 55% d'ici 2030 (par rapport à 1990) et d'atteindre la neutralité carbone en 2050.

Le cdH, passé dans l'opposition depuis son adhésion au principe d'une sortie programmée des moteurs diesel et essence a estimé vendredi qu'il restait une série d'interrogations sur les modalités d'encadrement et de mises en oeuvre du principe de la sortie des moteurs diesel et essence de la capitale auquel il continue d'adhérer. Pour lui, ces interrogations "plongent les Bruxellois et les navetteurs dans un flou total".

J'ai participé aux grandes manifestations et aux grèves climatiques de l'année dernière parce que notre gouvernement doit prendre des mesures urgentes pour sauver le climat. Mais je ne suis pas favorable à des taxes "vertes" comme la taxe carbone proposée par la ministre du climat Zakia Khattabi (Ecolo). Plutôt que de faire payer l'ensemble de la population, nous devons nous attaquer aux grands pollueurs.

La mise en place d'une tarification progressive du carbone en Belgique permettrait de dégager des recettes fiscales de quelque 2,6 milliards d'euros sur base annuelle en 2030. Une enveloppe à allouer à bon escient pour qu'une telle tarification soit acceptée par le grand public, est-il ressorti vendredi des conclusions du débat national mené depuis début 2017 sur cette question.