Tout sur Enrico Letta

Ils ont changé les règles, probablement pas l'issue du scrutin. Malgré la modification de la loi électorale, l'Italie se dirige vers le même scénario qu'en 2013 au lendemain des élections législatives: trois blocs qui revendiquent la légitimité de composer un gouvernement, mais sans la majorité nécessaire pour gouverner. Une recomposition politique sera sans doute nécessaire, sous peine de retour aux urnes.

Face à Trump, Poutine ou Erdogan, l'ancien président du Conseil italien Enrico Letta assigne une nouvelle ambition à l'Union dans son livre Faire l'Europe dans un monde de brutes. Il appelle aussi à ne plus tout ramener à Bruxelles pour éviter qu'elle ne devienne une Washington honnie par les citoyens.

Le chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, qui a annoncé sa démission dans la nuit de dimanche à lundi, est passé en 1.000 jours du statut de jeune dirigeant populaire et réformiste à celui de leader déchu, contesté par la classe politique et rejeté par une majorité d'Italiens. Portrait.

Désavoué par son parti, le président du Conseil italien Enrico Letta présentera vendredi sa démission au président de la République Giorgio Napolitano. La décision a été annoncée peu après un vote du Parti démocrate en faveur d'un appel de son chef, Matteo Renzi, à changer de gouvernement.