Tout sur Emma

Avant le vote sur le droit d'auteur en plénière prévue le 12 septembre, la FEJ (Fédération européenne des journalistes), la FIJ (Fédération internationale des journalistes), l'EMMA (European MagazineMediaAssociation), l'ENPA (European Newspaper Publishers' Association), l'EPC (European Publishers Council), le NME (News Media Europe) - représentant ensemble les intérêts de dizaines de milliers de marques de presse et de journalistes européens - appellent conjointement les eurodéputés à maintenir le libellé du droit des éditeurs (article 11) comme avancé par la Commission des affaires juridiques.

Il aura suffi d'une BD postée sur le Web par la blogueuse Emma, au printemps, pour que la charge mentale supportée par les femmes apparaisse au grand jour.

En mai dernier, une bande dessinée a fait le buzz sur les réseaux sociaux : Emma, avec " Fallait demander ". Elle mettait en avant la charge mentale qui pèse sur une majorité de femmes. Ce succès fulgurant est-il à imputer au fait que chacun d'entre nous peut s'y retrouver ?

De plus en plus de parents utilisent leurs enfants sur YouTube pour tenter d'engranger des vues et de l'argent. Un couple d'Américains est allé beaucoup trop loin en mettant en scène ses enfants dans des blagues douteuses. Au point d'affoler le web et d'en perdre la garde.

Emma occupait en 2015 la tête des prénoms féminins préférés en Belgique pour le treizième année consécutive alors que Louis était le prénom le plus répandu pour la troisième année de suite chez les garçons, ressort-il mercredi des données publiées par la DG Statistique - Statistics Belgium du SPF Economie. Les prénoms varient selon les régions et de nouveaux apparaissent chaque année.