Tout sur Duisbourg

Un Syrien de 24 ans soupçonné d'appartenir au groupe Etat islamique (EI) a été arrêté vendredi dernier dans l'ouest de l'Allemagne, ont annoncé mardi les autorités locales, évoquant une menace sur le championnat allemand de football.

Une femme de 25 ans a succombé à ses blessures ce matin. Ce qui porte à 21 le nombre de victimes de ce drame. Par ailleurs, un rapport des autorités allemandes qui a filtré mercredi accable l'organisateur de la Love Parade de Duisbourg au cours de laquelle 20 personnes sont mortes samedi. Il se défend dans une interview.

Le bilan de la Love Parade s'est encore alourdi ce lundi soir, une Allemande de 21 ans, hospitalisée après la bousculade meurtrière, a succombé à ses blessures, faisant passer le bilan des victimes à 20 morts. Aujourd'hui, le maire de Duisbourg, Adolf Sauerland, nie avoir été mis en garde des risques pour la sécurité que présentait le festival organisé dans sa commune.

La presse allemande montrait du doigt, lundi, les organisateurs du festival de musique techno Love Parade accusés de négligences graves à l'origine de la bousculade meurtrière qui a fait 19 morts, samedi à Duisbourg, dans l'ouest de l'Allemagne.