Tout sur Dantzig

La formule fait mouche. Quatre-vingts ans plus tard, on s'en souvient. Et parfois même, on l'instrumentalise. "Les Français n'ont pas voulu mourir pour Dantzig, et maintenant ils ne veulent pas perdre leur temps pour Dantzig", lâchait en 2005 l'eurodéputé polonais Jacek Saryusz-Wolski. Mais que signifient vraiment ces mots ?