Tout sur collaborateurs

Enterrer la hache de guerre avec le passé : tel est l'objectif poursuivi par cette résolution. Le passé le plus trouble. Celui qui démange la Flandre depuis un demi-siècle. Qui forge les clichés, forme les consciences et déforme les souvenirs. Qui pourrit le dialogue entre le nord et le sud. Car oui, le nationalisme flamand a largement flirté avec le nazisme pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais non, toute la Flandre ne fut pas collabo. Et oui, l'épuration connut aussi ses excès. Voilà pourquoi, en ce 20 mars 2002, le parlement flamand vote un décret relatif aux "recommandations sur l'approche du passé de guerre de la Flandre".