Tout sur Christie Morreale

"La suite de la vaccination contre le covid et l'éventualité d'une 3e dose pour tous doivent se décider sur base des évidences scientifiques. Il a donc été demandé au Conseil Supérieur de la Santé d'étudier les différentes stratégies possibles sur base de la littérature scientifique", a expliqué la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, mardi, en commission du parlement régional.

Dans le monde politique, de plus en plus de voix s'élèvent pour demander une distinction entre les personnes vaccinées et les autres. Ils souhaitent que ceux qui sont vaccinés bénéficient de plus de liberté. "Ils ne doivent pas être punis à cause de l'égoïsme de certains". Et ce alors que l'obligation vaccinale semble de moins en moins taboue en cas de quatrième vague.

Le cap des 80% des citoyennes et citoyens âgés de 18 ans ou plus ayant reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19 devrait être franchi dans les prochains jours (le taux était de 78,5% ce lundi), tandis que celui des 65% de personnes bénéficiant d'une vaccination complète vient lui d'être dépassé, a indiqué mardi la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale.

Les ministres de la Santé réunis mercredi matin ont suivi l'avis favorable du Conseil supérieur de la Santé pour l'ouverture de la vaccination anti-Covid aux 12 à 15 ans, sur base volontaire et moyennant une autorisation parentale, a-t-on appris auprès du cabinet de la ministre wallonne Christie Morreale.

La vaccination contre le covid ne réduira pas à zéro les contaminations et les décès. Mais la mort de dix résidents - doublement vaccinés - de la maison de retraite "Nos Tayons" à Nivelles soulève des questions, notamment en ce qui concerne la vaccination du personnel en contact avec les personnes les plus fragiles.

La Wallonie lance lundi l'opération "Re Vax 50+" pour inciter les personnes âgées de plus de 50 ans à se faire vacciner contre le coronavirus, a annoncé dimanche la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale.

Après avoir successivement relancé la campagne de vaccination des personnes âgées de plus de 80 ans puis de 75 ans, la Wallonie étend à présent cette seconde chance aux plus de 65 ans, annonce mercredi la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale. Cette campagne intitulée "Re Vax 65+" a commencé ce mardi 4 mai après-midi et durera une dizaine de jours.

La médiane vaccinale du personnel des maisons de repos wallonnes atteint 71%, a affirmé la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale, mardi, en commission du parlement wallon. "Ca signifie que la moitié des maisons de repos ont plus de 71% de leur personnel vacciné", a-t-elle expliqué.