Tout sur Christie Morreale

La vaccination contre le covid ne réduira pas à zéro les contaminations et les décès. Mais la mort de dix résidents - doublement vaccinés - de la maison de retraite "Nos Tayons" à Nivelles soulève des questions, notamment en ce qui concerne la vaccination du personnel en contact avec les personnes les plus fragiles.

La Wallonie lance lundi l'opération "Re Vax 50+" pour inciter les personnes âgées de plus de 50 ans à se faire vacciner contre le coronavirus, a annoncé dimanche la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale.

Après avoir successivement relancé la campagne de vaccination des personnes âgées de plus de 80 ans puis de 75 ans, la Wallonie étend à présent cette seconde chance aux plus de 65 ans, annonce mercredi la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale. Cette campagne intitulée "Re Vax 65+" a commencé ce mardi 4 mai après-midi et durera une dizaine de jours.

La médiane vaccinale du personnel des maisons de repos wallonnes atteint 71%, a affirmé la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale, mardi, en commission du parlement wallon. "Ca signifie que la moitié des maisons de repos ont plus de 71% de leur personnel vacciné", a-t-elle expliqué.

Les près de 1.700 personnes qui devaient se voir injecter une dose du vaccin de Johnson & Johnson la semaine prochaine en Wallonie recevront un autre vaccin, annoncent jeudi la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, et le délégué général Covid-19 pour la Wallonie, Yvon Englert.

"Il n'y a pas de vaccination le dimanche à ce stade en Wallonie", indique le porte-parole d'Yvon Englert, commissaire Corona pour la Wallonie dans La Dernière Heure. "Les doses disponibles ne permettent déjà pas d'ouvrir nos centres entièrement la semaine. Cela n'a donc pas de sens d'ouvrir le dimanche dans ces conditions".

La ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale se réjouit de l'accélération de la vaccination en Wallonie, qui maintient son avance sur la Flandre par rapport au nombre de premières doses injectées. Mais rappelle que davantage pourrait être réalisé si les livraisons suivaient.

Face à l'augmentation récente des hospitalisations due au Covid-19, un nouveau comité de concertation est convoqué ce mercredi matin à 09h00 au palais d'Egmont à Bruxelles, soit cinq petits jours après le précédent. De nombreuses hypothèses sont sur la table, allant du confinement strict à des mesures plus "light" destinées à réduire l'augmentation des contaminations qui pourraient conduire à une troisième vague de l'épidémie.

Le CHU de Liège a annoncé ce mardi avoir annulé les rendez-vous des patients qui avaient réservé une tranche horaire ce mercredi 17 mars pour se faire vacciner. Les vaccins commandés la semaine dernière n'ont pas été livrés, indique le directeur de la communication du CHU, Louis Maraite, confirmant une information parue sur le site internet de RTC Liège.