Tout sur Christie Morreale

Dans deux semaines, la vaccination sera complètement terminée dans les maisons de repos wallonnes, affirme lundi le cabinet de la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, dans les titres Sudpresse. Cette semaine, il restera 21 maisons de repos à vacciner et quatre la semaine prochaine.

La ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, a envoyé vendredi aux directions des maisons de repos et maisons de repos et de soins du sud du pays une circulaire détaillant les assouplissements qui vont pouvoir être introduits dans ces collectivités à partir de ce lundi 22 février. En fonction du nombre de résidents vaccinés, les activités, visites, sorties, repas en commun vont pouvoir reprendre de manière plus large, souligne son cabinet dimanche.

Les premiers vaccins contre le coronavirus de Moderna ont été administrés lundi après-midi au CHU Tivoli de La Louvière, a constaté l'agence Belga. L'établissement est l'un des quatre premiers en Belgique à avoir reçu des doses de la firme américaine avec Etterbeek-Ixelles (Bruxelles) et des hôpitaux d'Eupen et Anvers.

La Wallonie a lancé un marché public de consultance pour l'aider dans la phase de vaccination contre la Covid-19. Les offres doivent être remises pour ce mardi midi et une proposition sera faite au gouvernement régional d'ici la fin de la semaine, a indiqué mardi la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale, en commission du parlement régional.

La Conférence interministérielle santé publique convoquée ce mercredi matin s'est terminée sans qu'un accord n'ait pu être dégagé sur la stratégie de vaccination contre la Covid-19, a-t-on appris auprès du cabinet du ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke (sp.a).

Les tests salivaires auxquels se soumettent désormais chaque semaine les travailleurs des maisons de repos wallonnes pourraient être étendus à d'autres secteurs, dont ceux de l'enseignement et de la culture, après discussions avec les entités compétentes. Une évaluation est en tout cas prévue dans une dizaine de semaines, a indiqué la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale, interrogée sur le sujet par de nombreux parlementaires, mardi, en commission du parlement wallon.