Tout sur Brussels Airport

Les opérations s'effectuent normalement à Brussels Airport jeudi matin, au lendemain de la fin de la grève des travailleurs de la société de manutention aéroportuaire Aviapartner, a indiqué la porte-parole de l'aéroport Anke Fransen.

Brussels Airport s'attend à un retour à la normale à partir de jeudi, maintenant que la direction d'Aviapartner et les syndicats ont conclu un accord après six jours de grève. La gestionnaire d'infrastructures aéroportuaires est satisfait de cet accord, mais déplore l'impact des actions syndicales, soit l'annulation de 960 vols et des conséquences pour 115.000 voyageurs en pleine période de vacances de Toussaint.

La direction d'Aviapartner a interrompu les négociations avec les syndicats, dimanche soir à Brussels Airport, a indiqué le syndicat libéral ACLVB. "La confiance a totalement disparu " selon Laurent Levaux, président du Groupe Aviapartner. La grève des bagagistes sera poursuivie jusqu'à mardi matin. 110 vols ont été annulés à Brussels Airport ce lundi

Plus d'un vol sur quatre a été annulé dimanche à Brussels Airport en raison de la grève du personnel de la société d'assistance aéroportuaire Aviapartner, qui dure maintenant depuis jeudi après-midi, a-t-on appris auprès de l'aéroport bruxellois. Contrairement à ces derniers jours, aucun passager n'a dû y passer la nuit.

La SNCB prévoit qu'un train sur trois roulera mardi, au premier jour d'une grève de 48 heures organisée par le Syndicat Indépendant pour Cheminots SIC et soutenue par les syndicats SACT et Metisp-Protect. L'action commencera mardi à 03h00 du matin. Pour la deuxième fois, la loi sur le service minimum sera en application.

Moïse Katumbi, homme d'affaires et candidat à l'élection présidentielle en République démocratique du Congo, a été intercepté à l'aéroport de Zaventem alors qu'il voyageait avec un passeport falsifié, rapporte vendredi Het Laatste Nieuws. La profession sur le document n'était pas correcte. L'intéressé a néanmoins obtenu un permis de séjour temporaire. Selon des sources diplomatiques, il pourrait s'agir d'une manoeuvre de son concurrent Joseph Kabila.

Des responsables de Brussels Airport ont tenu mercredi soir à Steenokkerzeel et Kortenberg une réunion d'informations destinée aux riverains sur les projets d'extension de l'aéroport d'ici à 2040. Entre 400 et 500 personnes ont participé à chacune des deux sessions. "Nous n'avons pas appris grand chose", se sont exclamés pas mal de gens déçus à la fin de la soirée.

Bien que la situation revienne progressivement à la normale, certains passagers dont le vol a été annulé ou retardé devront passer encore une nuit à l'aéroport de Zaventem, indique mardi après-midi la porte-parole de Brussels Airport, Florence Muls. "Nous avons prévu 600 places disponibles mais nous ne savons pas combien de voyageurs resteront effectivement dans le terminal", précise-t-elle.

Les services de douane ont présenté lundi leur deuxième van 'Backscatter Z'. Celui-ci, opérationnel à Brussels Airport, contient un module qui permet de scanner les avions en 10 minutes, à même le tarmac, afin de lutter contre les trafics et contrebandes qui forment une menace sérieuse, là où les opérations se faisaient manuellement auparavant et duraient plus d'une heure par appareil.