Tout sur Benoît Galand

La crise du Covid sera-t-elle une parenthèse ou un tournant dans l'histoire de l'enseignement ? Nul ne peut encore le dire. Face aux consignes sanitaires, l'école va pourtant devoir se réinventer à court et moyen terme. Le coronavirus a mis en lumière et exacerbé des problèmes qui lui préexistaient. Mais il peut aussi être une occasion de se débarrasser de ce qui est devenu obsolète.

Après un trimestre fantôme en secondaire, une session d'examen stressante dans l'enseignement supérieur, et avant une rentrée qui s'annonce hybride, des parents s'alarment du retard scolaire de leurs enfants. Mais, dans les établissements, on rassure.

Pour Laurent Henquet, avec le tronc commun, en diminuant le redoublement, en se privant de l'arme des points et en empêchant une orientation précoce alors qu'il y aurait des intelligences concrètes et d'autres abstraites, on va se retrouver avec des gugusses en classe et on va faire baisser le niveau. Tout cela comme des évidences constatées sans besoin d'en démontrer la validité.