Tout sur Bahreïn

Une cinquantaine de pays ont déjà entamé leur campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus, un an à peine après la première alerte lancée par les autorités chinoises auprès de l'Organisation mondiale de la Santé.

Les représentants d'Israël, des Emirats arabes unis et de Bahreïn étaient réunis mardi à la Maison Blanche pour signer des accords historiques qui bousculent les équilibres au Moyen-Orient, sous l'égide de Donald Trump, soucieux d'apparaître en "faiseur de paix" à l'approche de la présidentielle américaine. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ainsi estimé que la signature d'accords de normalisation entre Israël, les Emirats arabes unis et Bahreïn était porteuse d'une "fin au conflit israélo-arabe".

La ministre française des Armées, Florence Parly, a fait part samedi à Bahreïn de son inquiétude au sujet du "désengagement progressif des Etats-Unis au Moyen-Orient" et de l'absence de réaction américaine face aux récentes attaques dans le Golfe attribuées à l'Iran.

Jared Kushner, conseiller spécial et gendre du président américain Donald Trump, va retourner au Moyen-Orient à la fin du mois pour des discussions sur le plan américain visant à résoudre le conflit israélo-palestinien, selon un haut responsable du gouvernement Trump.

Le voyage à partir de dimanche de François aux Emirats arabes unis marque la première visite d'un pape dans la péninsule arabique, perçue comme conservatrice et où résident plus de 2,6 millions de catholiques.

Honni par une grande partie de la communauté internationale, Bachar al-Assad semble aujourd'hui plus que jamais proche d'un retour en force en Syrie et en grâce dans la région, près de huit ans après une guerre dévastatrice aux répercussions mondiales, selon les experts.

Un haut responsable saoudien a prôné vendredi pour la première fois la création par Ryad d'un canal qui transformerait la péninsule voisine du Qatar en une île, sur fond de dissensions diplomatiques entre les pays du Golfe.

L'Arabie Saoudite pourrait bien transformer le Qatar en île s'il met son projet de canal pharaonique à exécution.

L'émir du Qatar, dont le pays est soumis à un embargo par l'Arabie saoudite et ses alliés, assistera au sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) prévu au Koweït mardi et mercredi, a annoncé dimanche le ministre qatari des Affaires étrangères.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères a affirmé mercredi au Caire que le "boycott" de Doha allait "se poursuivre", alors que Ryad et ses alliés sont engagés dans un bras de fer avec le Qatar à qui ils imposent des sanctions depuis un mois.