Alors que le variant Omicron inquiète le monde, le taux d'incidence, c'est à dire le nombre d'infections pour 100.000 habitants, continue de grimper dans plusieurs communes belges.

Dix communes enregistrent en effet plus de 4.000 cas de Covid pour 100.000 habitants. En tête: Sint-Laureins, Lo-Reninge, Houthulst ou encore Kasterlee. Toutes sont flamandes. 79 communes dépassent une incidence de 3000. Cela signifie que, dans ces communes, plus de 3% de la population a été infectée au cours des 14 derniers jours. Ce chiffre témoigne d'une forte circulation du virus. Mardi dernier, elles étaient 16 communes à dépasser une incidence de 3000, aucune n'allait au-delà d'une incidence de 4000. Fin octobre dernier, certaines communes dépassaient ce taux de 4000 d'incidence.

Au cours de la semaine du 20 au 26 novembre, 17 796 personnes en moyenne ont été infectées par le coronavirus chaque jour dans notre pays. Cela représente une augmentation de 15 % par rapport à la semaine précédente. Steven Van Gucht note que jusqu'à il y a quelques jours, les augmentations étaient de 20 à 30 %. Il prévient cependant qu'il y a toujours une augmentation, il sera donc important de faire redescendre les courbes: "Supposons que nous voyions un plafond cette semaine, alors l'essentiel est de réduire les courbes d'ici Noël et le jour de l'An. Ce sera une tâche difficile".

Vaccination et contaminations

C'est toujours dans la province de Flandre occidentale, qui est la mieux vaccinée (83%), que l'incidence est la plus élevée. A l'opposé, l'incidence la moins élevée se situe à Bruxelles, région la moins vaccinée. Aucune commune ne connait une incidence de 0.

Un constat analysé par les experts. Ce vendredi, Marius Gilbert a expliqué que l'efficacité vaccinale contre l'infection avait commencé à diminuer. "On a un renversement de tendance, où la transmission est plus efficace, surtout quand ça se passe au même moment que la reprise hivernale. Période où la transmission est plus efficace parce qu'on vit beaucoup plus dans des espaces intérieurs et moins bien ventilés."

Alors que le variant Omicron inquiète le monde, le taux d'incidence, c'est à dire le nombre d'infections pour 100.000 habitants, continue de grimper dans plusieurs communes belges.Dix communes enregistrent en effet plus de 4.000 cas de Covid pour 100.000 habitants. En tête: Sint-Laureins, Lo-Reninge, Houthulst ou encore Kasterlee. Toutes sont flamandes. 79 communes dépassent une incidence de 3000. Cela signifie que, dans ces communes, plus de 3% de la population a été infectée au cours des 14 derniers jours. Ce chiffre témoigne d'une forte circulation du virus. Mardi dernier, elles étaient 16 communes à dépasser une incidence de 3000, aucune n'allait au-delà d'une incidence de 4000. Fin octobre dernier, certaines communes dépassaient ce taux de 4000 d'incidence. Au cours de la semaine du 20 au 26 novembre, 17 796 personnes en moyenne ont été infectées par le coronavirus chaque jour dans notre pays. Cela représente une augmentation de 15 % par rapport à la semaine précédente. Steven Van Gucht note que jusqu'à il y a quelques jours, les augmentations étaient de 20 à 30 %. Il prévient cependant qu'il y a toujours une augmentation, il sera donc important de faire redescendre les courbes: "Supposons que nous voyions un plafond cette semaine, alors l'essentiel est de réduire les courbes d'ici Noël et le jour de l'An. Ce sera une tâche difficile".C'est toujours dans la province de Flandre occidentale, qui est la mieux vaccinée (83%), que l'incidence est la plus élevée. A l'opposé, l'incidence la moins élevée se situe à Bruxelles, région la moins vaccinée. Aucune commune ne connait une incidence de 0. Un constat analysé par les experts. Ce vendredi, Marius Gilbert a expliqué que l'efficacité vaccinale contre l'infection avait commencé à diminuer. "On a un renversement de tendance, où la transmission est plus efficace, surtout quand ça se passe au même moment que la reprise hivernale. Période où la transmission est plus efficace parce qu'on vit beaucoup plus dans des espaces intérieurs et moins bien ventilés."