Qui risque de faire avaler leur café de travers aux plus francophiles des militants de l'ancien FDF. Le maître des clés, qui détient le mécanisme ouvrant la porte de...

Qui risque de faire avaler leur café de travers aux plus francophiles des militants de l'ancien FDF. Le maître des clés, qui détient le mécanisme ouvrant la porte des majorités à la Communauté française et à la Région bruxelloise, salue en effet " la correction " des partis flamands de la majorité bruxelloise (Open VLD, CD&V et SP.A). DéFI proflamand, on aura tout vu... Explication ? Ces trois partis ne profitent pas de l'occasion créée par le CDH pour faire entrer la N-VA dans le jeu bruxellois. " Si telle devait être la conclusion ultime du coup de menton de Monsieur Lutgen, conclut-il, sa crédibilité personnelle en serait définitivement ruinée car il aurait permis aux pires ennemis de Bruxelles et des francophones (la N-VA, donc) d'être les seuls vrais vainqueurs de son opération kamikaze. " On comprend mieux...