Concrètement, les aides Impulsion '12mois+', qui visent à remettre à l'emploi les personnes inoccupées depuis plus de 12 mois, vont être élargies et assouplies jusqu'au 30 juin 2021 pour favoriser l'engagement d'artistes, toute discipline confondue, et soutenir le monde culturel.

Les artistes inscrits au Forem et ayant obtenu un contrat - même pour une durée très courte - l'année précédente, soit dans les 12 mois qui précèdent leur nouvel engagement, pourront ainsi directement rentrer dans cette catégorie d'aide à l'engagement sans avoir été inoccupés pendant 12 mois.

"Elle donne de l'oxygène au monde culturel qui a été et reste fortement impacté par cette crise sanitaire. C'est un véritable coup de pouce pour les artistes et une mesure souple, adaptée à leurs réalités" Christie Morreale

Par ailleurs, à compter du 1er juin 2020 et pendant près d'un an, les employeurs qui embauchent des artistes, toute discipline confondue, pourront recevoir jusqu'à 500 euros de réduction sur le paiement de salaire de chaque artiste sous contrat.

Cette aide Impulsion est dégressive et s'étend sur deux ans. Elle permet d'allouer 500 euros pendant un an, 250 euros pendant les six mois suivants et 125 euros durant les six derniers mois. Cette mesure pourra s'élever jusqu'à près de 21 millions d'euros si l'on comptabilise les quelques 2.600 artistes de Wallonie, précise la ministre wallonne de l'Emploi, Christie Morreale.

Concrètement, les aides Impulsion '12mois+', qui visent à remettre à l'emploi les personnes inoccupées depuis plus de 12 mois, vont être élargies et assouplies jusqu'au 30 juin 2021 pour favoriser l'engagement d'artistes, toute discipline confondue, et soutenir le monde culturel. Les artistes inscrits au Forem et ayant obtenu un contrat - même pour une durée très courte - l'année précédente, soit dans les 12 mois qui précèdent leur nouvel engagement, pourront ainsi directement rentrer dans cette catégorie d'aide à l'engagement sans avoir été inoccupés pendant 12 mois. Par ailleurs, à compter du 1er juin 2020 et pendant près d'un an, les employeurs qui embauchent des artistes, toute discipline confondue, pourront recevoir jusqu'à 500 euros de réduction sur le paiement de salaire de chaque artiste sous contrat. Cette aide Impulsion est dégressive et s'étend sur deux ans. Elle permet d'allouer 500 euros pendant un an, 250 euros pendant les six mois suivants et 125 euros durant les six derniers mois. Cette mesure pourra s'élever jusqu'à près de 21 millions d'euros si l'on comptabilise les quelques 2.600 artistes de Wallonie, précise la ministre wallonne de l'Emploi, Christie Morreale.