Les nouvelles décisions ne sont pas toutes applicables en même temps. Elles sont échelonnées sur cette fin d'été, par étapes, et valables jusqu'au 30 septembre 2021. Voici un récapitulatif des principaux axes.

Les grands événements

La question des grands événements était une des préoccupations majeures du dernier Codeco. Si de nombreux grands festivals belges ont annulé leur édition par la deuxième année consécutive (Pukkelpop, Dour, Couleur Café,...), certains autres festivals attendaient les décisions du Comité de concertation avec impatience. Voici ce qu'il en ressort : les événements de masse sont autorisés à partir du 13 août en extérieur. En intérieur, ils seront possibles à partir du 1er septembre. Sont considérés comme événements de masse, les rassemblements de plus de 1.500 personnes (au lieu de 5.000 auparavant, ce qui ouvre des portes pour les plus "petites" organisations).

Le Covid Safe Ticket est requis pour prendre part à ces événements. Pour rappel, il nécessite, soit : un test négatif récent, une preuve de rétablissement (un test négatif de + de 10 jours, - de 180 jours), ou un vaccination complète.

Bonne nouvelle : il n'y a pas d'heure de fermeture imposée pour ces événements. Seuls les établissements Horeca doivent clôturer à 1h du matin.

Evénements, représentations culturelles, compétitions sportives

Concernant les événements qui ne sont pas dits "de masse", voici ce qui s'applique, selon l'arrêté ministériel.

"Le compartimentage du public présent au sein d'une infrastructure sportive lors de compétitions sportives organisées à l'extérieur, est déjà autorisé sous certaines conditions. À partir du 1er septembre, un compartimentage au sein d'une infrastructure sportive pourra également être appliqué tant à l'intérieur pendant une compétition sportive qu'à l'extérieur lors d'événements, de représentations culturelles ou autres, d'entraînements sportives et de congrès, à condition que le public présent dans les différents compartiments, ne soit pas mélangé, avant, pendant et après l'activité organisée. Pour ce faire, des entrées et des sorties séparées et une infrastructure sanitaire séparée doivent être prévues pour chaque compartiment. La capacité de tous les compartiments réunis ne peut dépasser un tiers de la capacité totale de l'infrastructure sportive."

L'utilisation d'un appareil de mesure de la qualité de l'air (CO2) est obligatoire à partir du 1er septembre dans les établissements relevant du secteur événementiel.

Shopping

"La restriction quant au nombre maximum de clients dans les magasins et les centres commerciaux sera levée à partir du 30 juillet. En ce qui concerne les grands magasins et les centres commerciaux, il ne sera en outre plus obligatoire de prévoir un contrôle d'accès", selon l'arrêté.

Voyages

"L'interdiction de se rendre en Belgique pour les personnes n'ayant pas la nationalité belge ou leur résidence principale en Belgique et qui se sont trouvées à un moment quelconque au cours des 14 derniers jours sur le territoire d'un pays classé comme zone à très haut risque, est désormais limitée aux pays tiers (pays ne faisant partie ni de l'Union européenne, ni de l'espace Schengen) ", peut-on lire.

"Des exceptions sont prévues à cette interdiction dans des cas très limités, dont celle désormais applicable aux personnes dont la présence physique est indispensable à la sécurité nationale", précise-t-on.

Quant aux conditions de voyages depuis la Belgique vers les pays européens, nous avons réalisé un point complet par ici.

Activités sportives

A partir du 1er septembre, l'utilisation d'un appareil de mesure de la qualité de l'air (CO2) est obligatoire dans les espaces clos communs de tous les établissements relevant du secteur sportif.

Les nouvelles décisions ne sont pas toutes applicables en même temps. Elles sont échelonnées sur cette fin d'été, par étapes, et valables jusqu'au 30 septembre 2021. Voici un récapitulatif des principaux axes.La question des grands événements était une des préoccupations majeures du dernier Codeco. Si de nombreux grands festivals belges ont annulé leur édition par la deuxième année consécutive (Pukkelpop, Dour, Couleur Café,...), certains autres festivals attendaient les décisions du Comité de concertation avec impatience. Voici ce qu'il en ressort : les événements de masse sont autorisés à partir du 13 août en extérieur. En intérieur, ils seront possibles à partir du 1er septembre. Sont considérés comme événements de masse, les rassemblements de plus de 1.500 personnes (au lieu de 5.000 auparavant, ce qui ouvre des portes pour les plus "petites" organisations).Le Covid Safe Ticket est requis pour prendre part à ces événements. Pour rappel, il nécessite, soit : un test négatif récent, une preuve de rétablissement (un test négatif de + de 10 jours, - de 180 jours), ou un vaccination complète. Bonne nouvelle : il n'y a pas d'heure de fermeture imposée pour ces événements. Seuls les établissements Horeca doivent clôturer à 1h du matin. Concernant les événements qui ne sont pas dits "de masse", voici ce qui s'applique, selon l'arrêté ministériel."Le compartimentage du public présent au sein d'une infrastructure sportive lors de compétitions sportives organisées à l'extérieur, est déjà autorisé sous certaines conditions. À partir du 1er septembre, un compartimentage au sein d'une infrastructure sportive pourra également être appliqué tant à l'intérieur pendant une compétition sportive qu'à l'extérieur lors d'événements, de représentations culturelles ou autres, d'entraînements sportives et de congrès, à condition que le public présent dans les différents compartiments, ne soit pas mélangé, avant, pendant et après l'activité organisée. Pour ce faire, des entrées et des sorties séparées et une infrastructure sanitaire séparée doivent être prévues pour chaque compartiment. La capacité de tous les compartiments réunis ne peut dépasser un tiers de la capacité totale de l'infrastructure sportive."L'utilisation d'un appareil de mesure de la qualité de l'air (CO2) est obligatoire à partir du 1er septembre dans les établissements relevant du secteur événementiel."La restriction quant au nombre maximum de clients dans les magasins et les centres commerciaux sera levée à partir du 30 juillet. En ce qui concerne les grands magasins et les centres commerciaux, il ne sera en outre plus obligatoire de prévoir un contrôle d'accès", selon l'arrêté."L'interdiction de se rendre en Belgique pour les personnes n'ayant pas la nationalité belge ou leur résidence principale en Belgique et qui se sont trouvées à un moment quelconque au cours des 14 derniers jours sur le territoire d'un pays classé comme zone à très haut risque, est désormais limitée aux pays tiers (pays ne faisant partie ni de l'Union européenne, ni de l'espace Schengen) ", peut-on lire."Des exceptions sont prévues à cette interdiction dans des cas très limités, dont celle désormais applicable aux personnes dont la présence physique est indispensable à la sécurité nationale", précise-t-on.Quant aux conditions de voyages depuis la Belgique vers les pays européens, nous avons réalisé un point complet par ici.A partir du 1er septembre, l'utilisation d'un appareil de mesure de la qualité de l'air (CO2) est obligatoire dans les espaces clos communs de tous les établissements relevant du secteur sportif.