Avec une vaccination complète (deux semaines après la deuxième dose ou la seule dose si Johnson & Johnson), un certificat de guérison du covid ne dépassant 180 jours, ou un test PCR négatif de 72 heures (où les pays peuvent exiger d'autres délais, ou espèces de tests), le pass sanitaire européen ouvre les portes aux voyageurs européens. Il est disponible via l'application CovidsafeBE, ou sous forme de documents via masanté.be. Ce pass est uniformisé au sein de l'Union Européenne, tous les pays utilisent le même système et le même visuel pour les voyages.

Le 13 août, place au Covid Safety Ticket en Belgique pour pouvoir assister aux événements extérieurs de plus de 1500 personnes, et dès le premier septembre pour les événements à l'intérieur. Même conditions que pour le pass européen, mais le délai pour le test PCR est de 48 heures. "72 c'est bien pour les voyages, parce qu'il faut se préparer à l'avance, plus le temps d'arriver là-bas etc., puis 24 c'est un peu court pour avoir les résultats, donc 48 heures nous semblait le juste milieu pour aller à un événement non loin de chez vous", explique Yves van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le covid.

"On a insisté pour garder uniquement le test PCR, parce qu'aux Pays-Bas ils ont eu la blague de faux tests antigéniques négatifs, qui ont provoqué des foyers de contamination", ajoute Yves van Laethem.

Mais quelle forme aura alors ce précieux sésame pour pouvoir participer aux événements ? Yves van Laethem ne le sait pas encore, mais estime que cela sera décidé dans les jours qui viennent. Pour Wendy Lee, porte-parole du SPF Santé, les deux devraient être exactement le même document avec le même QR code : "la seule différence c'est que pour les événements en Belgique, il faudra un test négatif de moins de 48 heures, et pour les voyages en Europe un test de moins de 72 heures". Suivant cette logique, des personnes issues d'autres pays européens, correspondant aux critères de safetydu pass "belge", pourront donc participer aux événements en Belgique, avec leurs pass respectifs.

Le Covid Safety Ticket entrera en vigueur le 13 août. D'ici-là, des modifications dans l'organisation ou dans le visuel pourraient encore avoir lieu. Pour l'heure, 82,4% de la population belge adulte est vaccinée à une dose, et quasi 60% entièrement vaccinée.

Avec une vaccination complète (deux semaines après la deuxième dose ou la seule dose si Johnson & Johnson), un certificat de guérison du covid ne dépassant 180 jours, ou un test PCR négatif de 72 heures (où les pays peuvent exiger d'autres délais, ou espèces de tests), le pass sanitaire européen ouvre les portes aux voyageurs européens. Il est disponible via l'application CovidsafeBE, ou sous forme de documents via masanté.be. Ce pass est uniformisé au sein de l'Union Européenne, tous les pays utilisent le même système et le même visuel pour les voyages.Le 13 août, place au Covid Safety Ticket en Belgique pour pouvoir assister aux événements extérieurs de plus de 1500 personnes, et dès le premier septembre pour les événements à l'intérieur. Même conditions que pour le pass européen, mais le délai pour le test PCR est de 48 heures. "72 c'est bien pour les voyages, parce qu'il faut se préparer à l'avance, plus le temps d'arriver là-bas etc., puis 24 c'est un peu court pour avoir les résultats, donc 48 heures nous semblait le juste milieu pour aller à un événement non loin de chez vous", explique Yves van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le covid."On a insisté pour garder uniquement le test PCR, parce qu'aux Pays-Bas ils ont eu la blague de faux tests antigéniques négatifs, qui ont provoqué des foyers de contamination", ajoute Yves van Laethem.Mais quelle forme aura alors ce précieux sésame pour pouvoir participer aux événements ? Yves van Laethem ne le sait pas encore, mais estime que cela sera décidé dans les jours qui viennent. Pour Wendy Lee, porte-parole du SPF Santé, les deux devraient être exactement le même document avec le même QR code : "la seule différence c'est que pour les événements en Belgique, il faudra un test négatif de moins de 48 heures, et pour les voyages en Europe un test de moins de 72 heures". Suivant cette logique, des personnes issues d'autres pays européens, correspondant aux critères de safetydu pass "belge", pourront donc participer aux événements en Belgique, avec leurs pass respectifs.Le Covid Safety Ticket entrera en vigueur le 13 août. D'ici-là, des modifications dans l'organisation ou dans le visuel pourraient encore avoir lieu. Pour l'heure, 82,4% de la population belge adulte est vaccinée à une dose, et quasi 60% entièrement vaccinée.