Le vice-premier ministre Pierre-Yves Dermagne (PS) est revenu à plusieurs reprises sur des accords déjà conclus. Une attitude qui provoque des troubles au sein du gouvernement Vivaldi. Le PS, dont l'instabilité interne est pointée du doigt, remet en cause la méthode De Croo, qui manquerait de clarté. Cerise sur le gâteau, Vooruit et PS ont parfois du mal à s'accorder.

Gocar.be

Immovlan.be